APO

Au Maroc, la Banque africaine de d?veloppement soutient la modernisation du rail et am?liore la mobilit? des populations et la comp?titivit? logistique du pays

Published

on

Télécharger le logo

Il est 8h du matin. Le soleil se lève sur la vibrante métropole de Casablanca, bordée par l’océan Atlantique. D’un pas vif, Mohamed Al Mamoune en arpente les artères bondées. Il se dirige vers la gare ferroviaire direction Rabat, la capitale du Royaume, où un client l’attend.

Jeune trentenaire, d’origine sénégalaise, Mohamed est entrepreneur dans les métiers du numérique. Il accompagne des sociétés, réparties dans tout le Royaume, dans leurs stratégies de communication et les aide à développer leur identité visuelle. Un métier qui l'amène à se déplacer régulièrement à travers le pays pour démarcher de nouveaux clients. Pour cela, il privilégie un mode de transport de plus en plus utilisé par les Marocains : le train.

« Pouvoir me déplacer facilement dans tout le pays, cest important. La plupart de mes trajets, je les fais en train. Lorsque je compare avec le prix du transport routier, le train est beaucoup plus économique et beaucoup plus écologique. En plus, je gagne du temps. Le train me permet d’aller chercher de nouveaux clients », affirme Al Mamoune.  

Comme lui, des millions de voyageurs au Maroc ont fait le choix de privilégier le transport ferroviaire. En 2020, plus de 38 millions de passagers ont emprunté le train, soit une hausse de 25% en une décennie, rendue possible par une ambitieuse politique de développement du réseau ferré. L’objectif est de répondre au besoin de mobilité des citoyens qui s’est accru avec l’essor économique, industriel et touristique du Royaume. Et surtout faire du train un véritable trait d’union qui rapproche les territoires.

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a, durant ces dix dernières années, lancé des chantiers spectaculaires. Le plus remarquable d’entre eux est, sans conteste, la construction de la première ligne à grande vitesse du continent africain, reliant Tanger à Casablanca en un peu plus de deux heures.

Si le train à grande vitesse (TGV) est emblématique des ambitions du Royaume, c’est bien l’ensemble du réseau ferré qui a été modernisé et renforcé. La Banque africaine de développement (www.AfDB.org) y a contribué en apportant 300 millions d’euros à l’ONCF pour financer le projet d’augmentation de la capacité de l’axe ferroviaire Tanger-Marrakech (https://bit.ly/2QC81z0). Ce financement a permis d’augmenter le nombre de voies ferrées, de moderniser la signalisation, de bâtir de nombreux ouvrages comme la gare dernière génération de Casa-Port ou encore de construire le poste central de commande de la signalisation.

La Banque ne se limite pas seulement à un simple financement, elle apporte aussi un accompagnement soutenu, salué par le directeur général de lONCF, Mohamed Rabie Khlie : « La Banque africaine de développement est un partenaire historique. Elle a toujours accompagné l’ONCF, dès les années 1990. Au-delà du financement à un taux préférentiel, nous avons bénéficié d’un accompagnement technique des équipes de la Banque qui sont à notre écoute. »

Les efforts déployés par le Maroc dans le secteur ferroviaire ont ainsi porté leurs fruits. Selon Ahmed Bouhaltit, directeur de l’ingénierie de l’ONCF, « le réseau a connu une révolution ces dix dernières années. Une ligne à grande vitesse, un dédoublement des voies vers Marrakech, un triplement des voies entre Kenitra et Casablanca, sans oublier la modernisation du système d’exploitation, aujourd’hui beaucoup plus intelligent, et beaucoup plus efficace. Pour le voyageur, c’est plus de confort, plus de sécurité et plus de ponctualité. C’est incomparable ! »

Si la mobilité des Marocains a fortement progressé grâce à la modernisation du réseau ferré, ce nest pas le seul objectif poursuivi par lONCF, selon son directeur général. « À travers ces projets, nous espérons doubler, voire tripler le nombre de passagers dans le réseau. Et au‑delà, être dans une logique du développement du fret logistique pour accompagner le développement socio-économique de notre pays. »

Le développement de l’offre de transport de marchandises a favorisé l’émergence de nouveaux pôles industriels. En se dotant d’infrastructures ferroviaires modernes, le Maroc a su attirer de nombreux investisseurs, notamment dans le secteur automobile. Souhail Tantaoui, responsable « Flux Aval » au sein de la filiale marocaine du constructeur français PSA, le confirme. « Le réseau ferroviaire est, pour nous, très important. Chaque jour, deux trains transportent, chacun, 280 véhicules. Cela nous permet d’évacuer notre production quotidienne vers le port de Tanger Med pour l’exporter ensuite vers l’Europe et à travers le monde. Le train est ponctuel et a des avantages en termes de délais. Il évite la circulation sur route de l’équivalent de 35 camions par jour pour acheminer nos véhicules. »

Écologique et pratique, le rail sest rapidement imposé comme le mode de transport privilégié pour de nombreux acteurs économiques au Maroc. Depuis 2010, le réseau ferroviaire national a doublé sa capacité de transport de marchandises, passant de vingt trains par jour en 2010 à quarante en 2020.

« Le Maroc envisage d’élargir de plus en plus son réseau ferroviaire. C’est une bonne nouvelle car cela me permettra de développer mon activité, se réjouit Mohamed Al Mamoune. En tant quAfricain, je pense que nos pays devraient faire la même chose : développer le train. Cela leur permettrait de tirer leur économie vers le haut. »

Aujourd’hui, le Maroc dispose d’un réseau ferré moderne, sûr et fiable. Une infrastructure, à la pointe de la technologie, qui renforce l’attractivité du Royaume et améliore les conditions de vie des populations. C’est l’objectif de la Banque africaine de développement, qui participe à une Afrique plus écologique, plus innovante et plus compétitive.

Advertisement

Coronavirus – S?n?gal : Communique 429 Coronavirus – Djibouti : Point de Presse sur la Situation COVID-19 le 4?mai 2021 Coronavirus – C?te d'Ivoire : Point de situation COVID-19 du 4 mai 2021 Coronavirus – Niger : mise ? jour COVID-19 (4 mai 2021) Coronavirus – Rwanda : mise ? jour COVID-19 (4 mai 2021) Outsource Monetic(TM), 1er Op?rateur Ind?pendant de Guichets Automatiques Bancaires en Afrique de l'Ouest et du Centre (UEMOA et CEMAC) La forte performance en matiere de developpement durable permet a Perseus Mining d'apporter 385 millions de dollars Am?ricains aux economies Ivoirienne et Ghan?enne en 2020 Partenariat de la Fondation Merck avec la Soci?t? des Soins de Reproduction d'Afrique (ARCS) pour renforcer les capacit?s de soins de fertilit? et b?tir un plaidoyer en Afrique Coronavirus – R?publique d?mocratique du Congo : Nouvelle mise ? jour COVID-19 en RDC – Avec les donn?es fournies jusqu'au lundi 03 mai 2021 Coronavirus – Mali : Communique N? 427 du 3 mai 2021 du Ministere de la Sante et du Developpement Social sur le suivi des actions de prevention et de riposte a la maladie a Coronavirus Coronavirus – C?te d'Ivoire : Point de situation COVID-19 du 3 mai 2021 Coronavirus – S?n?gal : Communique 428 Ayoba App C?l?bre Son Deuxi?me Anniversaire Avec 5,5 Millions D'utilisateurs, Lance Des Appels Vocaux Et Vid?o Et Un Acc?s Au Web Coronavirus – Djibouti : Point de Presse sur la Situation COVID-19 le 3?mai 2021 Coronavirus – Gabon : Situation ?pid?miologique au Gabon (3 mai 2021) Au Togo, les populations rurales b?n?ficient du programme gouvernemental de riposte au Covid-19 soutenu par la Banque africaine de d?veloppement Coronavirus – Niger : mise ? jour COVID-19 (3 mai 2021) Coronavirus – Rwanda : mise ? jour COVID-19 (3 mai 2021) Le Comit? Downstream de la Chambre africaine de l'?nergie s'emploie ? promouvoir la comp?titivit?, l'emploi, local content et la s?curit? ?nerg?tique et maritime en Afrique En cinq ans, des prestataires de soins et des patients ont subi des milliers d'attaques contre les services de sant? Lutte contre l'extr?misme violent au Mali : les femmes leaders s'engagent La reine Elizabeth II célèbre son centenaire en Irlande du Nord en difficulté Coronavirus – R?publique d?mocratique du Congo : Nouvelle mise ? jour COVID-19 en RDC – Avec les donn?es fournies jusqu'au dimanche 02 mai 2021 La Fondation Internet Society annonce une deuxi?me s?rie de bourses pour les comp?tences num?riques L'?pid?mie d'Ebola officiellement termin?e en R?publique d?mocratique du Congo Comment une carri?re dans les relations publiques a contribu? ? fa?onner un roi africain Coronavirus – S?n?gal : Communique 427 Coronavirus – Djibouti : Point de Presse sur la Situation COVID-19 le 2?mai 2021 Coronavirus – Niger : mise ? jour COVID-19 (2 mai 2021) Coronavirus – C?te d'Ivoire : Point de la situation COVID-19 du 2 mai 2021 La Basketball Africa League (BAL) d?voil? les 3 groupes de la comp?tition Coronavirus – Rwanda : mise ? jour COVID-19 (1 mai 2021) Coronavirus – Mali : Communique N? 425 du 1 mai 2021 du Ministere de la Sante et du Developpement Social sur le suivi des actions de prevention et de riposte a la maladie a Coronavirus Coronavirus – Djibouti : Point de Presse sur la Situation COVID-19 le 1 mai 2021 Coronavirus – Togo : Chiffres mis ? jour le 1 mai 2021 Coronavirus – Niger : mise ? jour COVID-19 (1 mai 2021) Coronavirus – S?n?gal : Communique 426 Coronavirus – R?publique d?mocratique du Congo : Nouvelle mise ? jour COVID-19 en RDC – Avec les donn?es fournies jusqu'au vendredi 30 avril 2021 Coronavirus – Rwanda : mise ? jour COVID-19 (30 avril 2021) L’Ouganda reçoit des volontaires nigérians de l’aide technique Coronavirus – Djibouti : Point de Presse sur la Situation COVID-19 le 30 avril 2021 Coronavirus – Togo : Chiffres mis ? jour le 30 avril 2021 Coronavirus – Niger : mise ? jour COVID-19 (30 avril 2021) Coronavirus – Gabon : Situation ?pid?miologique au Gabon (30 avril 2021) Coronavirus – Mali : Communique N? 424 du 30 avril 2021 du Ministere de la Sante et du Developpement Social sur le suivi des actions de prevention et de riposte a la maladie a Coronavirus Coronavirus – S?n?gal : Communique 425 Les pays africains s'engagent ? doubler la productivit? agricole alors que des banques de d?veloppement et des institutions annoncent des financements de 17 milliards d'USD pour accro?tre la s?curit? alimentaire D?couvrez la "Nouvelle vague du cin?ma nig?rian" : une nouvelle approche stylistique et esth?tique ?merge dans le cin?ma nig?rian La Malaisie liste les enseignants pour la liste des priorités du vaccin COVID Coronavirus – R?publique d?mocratique du Congo : Nouvelle mise ? jour COVID-19 en RDC – Avec les donn?es fournies jusqu'au jeudi 29 avril 2021