APO

Le fabricant de Natural Diamond qui donne à tous l’opportunité de briller

Published

on

Sur les 2,5 millions d’habitants de la Namibie, plus de la moitié sont au chômage et plus de 100 000 vivent avec une certaine forme de handicap, et ces derniers sont encore plus désavantagés que le reste en ce qui concerne les perspectives d’emploi. Une société de taille et de polissage de diamants naturels a donc décidé de remédier à ce problème.

Le projet a été lancé en 2007 à l’initiative de Schachter & Namdar, partenaire fondateur de l’usine André Messika, qui a décidé de s’établir en Namibie. « Nous avons décidé d’employer des personnes handicapées, car tout simplement, nous croyons en l’égalité des chances et en l’idée que chacun devrait avoir le droit de travailler et de se sentir socialement inclus », a déclaré le directeur des opérations, Marc Friedman. « Il a fallu environ deux ans pour accueillir le premier groupe de personnes, car nous avons dû adapter l’usine aux utilisateurs de fauteuils roulants, puis faire venir des interprètes en langue des signes. Aujourd’hui, je suis fier d’affirmer que nous sommes le plus grand employeur de personnes handicapées en Namibie », ajoute-t-il.

À l’heure actuelle, plus d’un tiers des employés de la société sont des personnes handicapées. Dans leur siège social en Namibie, 16 employés sur 42 vivent avec un handicap, et il est prévu que ce chiffre augmente en 2021.

Âgée de 26 ans, Anna Marie Johnson fut l’une des premières employées handicapées de la société. Utilisant un fauteuil roulant depuis qu’elle s’était blessée dans un accident de piscine à l’âge de huit ans, Anna Marie est aujourd’hui une polisseuse de diamant expérimentée dont les œuvres sont admirées par de grandes marques mondiales. « Ayant grandi dans le genre de quartier où j’ai vécu, je n’ai même pas réussi à obtenir un diplôme ou des papiers pour décrocher un emploi », dit-elle. « Qui voudrait employer une fille en fauteuil roulant souffrant d’un handicap et n’ayant pas reçu d’éducation ? Mais un jour, un homme que j’avais déjà vu à la télé m’a arrêté en pleine rue et m’a demandé ce que je faisais dans la vie. Lorsque je lui ai répondu « rien », il m’a dit qu’il pouvait m’aider et qu’il viendrait me chercher lundi matin. Un bus est donc venu, et il a continué de passer prendre des personnes handicapées. Alors que nous roulions, il m’expliquait les détails de l’opportunité qu’il voulait m’offrir ».

La société recrute non seulement des utilisateurs de fauteuils roulants et des hommes et femmes malentendants, mais accueille également, de manière proactive, des personnes de toutes les tranches d’âge. Une de ces personnes s’appelle Ruben Uheua. Cet homme de 62 ans utilise des béquilles et un fauteuil roulant depuis qu’il a contracté la polio dans son enfance. Aujourd’hui, Ruben, qui est aussi un polisseur de diamant talentueux, s’exprime ainsi : « Mes collègues m’aiment et cela me procure de la joie et du bonheur. Ils me surnomment « Oupa », un mot qui signifie grand-père. J’aime mon travail et j’aime travailler avec les diamants. »

Tout comme le Natural Diamond Council, l’usine de taille et de polissage André Messika prend sa responsabilité sociale d’entreprise très au sérieux et place sa main-d’œuvre et les communautés locales au centre de son action. Les programmes de formation de la société prennent des années pour former des professionnels hautement qualifiés qui deviennent ensuite de véritables experts dans leur domaine, et ce en offrant des opportunités d’emploi cruciales qui, autrement, seraient hors de portée de plusieurs personnes vivant avec un handicap.

Le directeur de production, Joseph Kunyenga, a déclaré que la qualité et la productivité de l’entreprise se sont améliorées depuis que les personnes vivant avec un handicap ont été invitées à intégrer leurs effectifs. « La qualité de la taille et du polissage de diamants que l’on observe au sein de notre équipe est d’un tout autre niveau. Nous investissons dans la formation tout en garantissant un environnement de travail fondé sur le soutien et l’encouragement, et où tout le monde peut s’épanouir et se sentir fier de ses efforts », ajoute Joseph.

« Ce sont des tailleurs et polisseurs de diamants de niveau professionnel », ajoute Friedman. « Prenons l’exemple des malentendants : leur niveau de concentration est beaucoup plus élevé, et ils arrivent à rester entièrement concentrés sans être distraits. Nos employés sont tellement dévoués à leur travail, à la croissance de l’entreprise et à l’apprentissage continu », ajoute-t-il.

La responsable des affaires extérieures du Natural Diamond Council, Raluca Anghel, a déclaré le suivant : « La diversité est fondamentale pour le succès de toute entreprise, et cette usine en Namibie est un exemple éclatant de la manière de créer un environnement de travail plus heureux et plus productif. Ce qu’a réalisé cette société diamantaire est une inspiration non seulement pour l’industrie du diamant, mais également pour tous les employeurs. Chaque être humain mérite d’avoir les mêmes opportunités. »

Voici d’autres histoires concernant notre équipe…

Petrus Teofelus est au début de la vingtaine et travaille comme polisseur de diamants. Il est né avec une surdité profonde et n’a pas pu trouver d’emploi après avoir quitté l’école à 16 ans. En repensant à ses années de chômage, il explique : « C’est vraiment difficile de trouver un emploi quand personne ne vous comprend. J’ai remis mon CV à plusieurs employeurs, mais je crois qu’ils ont fini par choisir des personnes qui pouvaient parler. La vie était très stressante et difficile. »

Sebastian Joseph est au début de la trentaine et utilise un fauteuil roulant depuis l’âge de cinq ans après avoir perdu l’usage de ses jambes à cause de la polio. Il avait appris par son oncle que l’usine André Messika était ouverte à l’embauche de personnes en fauteuil roulant. Les autres sociétés n’étaient tout simplement pas adaptées aux personnes en fauteuils roulants. Lors de son entretien d’embauche, on lui a demandé s’il avait déjà travaillé avec des diamants. Ce n’était pas le cas, et on lui a demandé s’il était prêt à apprendre. Il avait répondu « oui » et commença à travers le lendemain.

Teopolina Sheveenyena est au début de la trentaine et mère d’un jeune bébé. Elle travaille comme contrôleuse de stock. Teopolina est née avec une déficience auditive et avant de commencer à travailler, elle n’avait aucune intention de chercher un emploi, car elle ne pensait pas que ce serait une perte de temps, car, selon ses propos, « étant donné que les gens voient que je n’entends pas, que je ne peux pas parler, ils pensent tout de suite que je suis incapable réussir le travail ».

Rencontrez les membres de l’équipe et découvrez leurs histoires : https://bit.ly/3pj9QNI

Articles récents

Le fils de Harry et Meghan révèle & # 039; l'accent américain & # 039; sur podcast République centrafricaine : Le CICR dénonce l’attaque de son bureau à Bouar et appelle au respect des humanitaires La centrale nucléaire de Slovénie fermée après le tremblement de terre en Croatie Les Soudanais protestent contre la torture et le meurtre d'un activiste L'énergie éolienne alimente plus de la moitié de l'électricité britannique pour la première fois Ghislaine Maxwell a de nouveau refusé sa libération sous caution: les médias américains Hun Sen, au Cambodge, salue l'extraction de la première goutte de pétrole du pays & # 039; & # 039; Les Philippines interdisent les arrivées de 20 pays pour une nouvelle souche de virus L'Algérie saisit près de 100 000 $ de militants & # 039; rançon en espèces L'Afrique du Sud impose de nouvelles freins viraux alors que l'OMS met en garde contre des pandémies pires Un puissant séisme détruit des bâtiments dans le centre de la Croatie chien de garde Biden dit que le Pentagone Trump bloque la transition, posant des risques Dans les derniers jours, un Trump affaibli fait face au premier renversement de son veto Coronavirus – Togo : Chiffres mis à jour le 28 décembre 2020 Un soldat accusé de meurtre après trois morts dans une fusillade aux États-Unis Un adolescent de Hong Kong emprisonné pour insulte au drapeau chinois Le gouverneur du Niger rend hommage à Nda-IsaiahWorld L'Afrique du Sud interdit la vente d'alcool et exige des masques en public Coronavirus – Mali : Rapport de situation COVID-19 au Mali, 21 au 27 Décembre 2020 / N°134 Un million d'Américains vaccinés contre Covid-19 L'explosion de Nashville sondée alors que le gouverneur demande une déclaration d'urgence La Suède propose une loi sur la pandémie pour élargir les pouvoirs de fermeture Le militant saoudien Loujain al-Hathloul emprisonné pendant 5 ans et 8 mois Première édition du C-BEACH RUGBY XMAS L'Azerbaïdjan dit qu'un soldat est mort dans une embuscade arménienne Pfizer retarde les livraisons de vaccins à 8 pays de l'UE: Espagne 17 pêcheurs craignent d'être morts après le naufrage d'un bateau dans l'Arctique russe Un journaliste citoyen chinois emprisonné pour avoir signalé le virus de Wuhan Soyez audacieux et souvenez-vous que rien ne vous est dû ; Quelques réflexions pour la jeune génération africaine en 2021 (Par NJ Ayuk) L'ONU et l'OMS cherchent de meilleures mesures contre les pandémies Le Niger organise des élections historiques malgré les attaques djihadistes Des milliers sans électricité, des avions retardés alors que la tempête Bella frappe la France Sept morts après une attaque au couteau dans le nord-est de la Chine Trois tués, trois blessés dans une fusillade dans l'Illinois Israël entre dans le troisième verrouillage national de Jérusalem La Turquie frappée par un séisme de magnitude 5,5 Coronavirus – Rwanda : Mise à jour du cas COVID-19 (26 décembre 2020) La Turquie va riposter contre toute attaque d'un homme fort de l'est de la Libye L'UE commence les vaccinations pour vaincre la pandémie Covid, pandémie et verrouillage: comment 2020 a changé le monde Coronavirus – Djibouti : Point de Presse sur la Situation COVID-19 le 26 décembre 2020 Coronavirus – Niger : Mise à jour COVID-19 du 26 Décembre 2020 Coronavirus – Sénégal : Communique 300 Avec Biden, les Brexiteers britanniques perdent des pom-pom girls Les catholiques et évangéliques d'Argentine s'unissent contre le projet de loi sur l'avortement Biden met en garde contre les «  conséquences dévastatrices '' du blocage de Trump sur le soulagement de la pandémie L'Allemagne commence les vaccins contre le coronavirus un jour plus tôt La menace omniprésente de Boko Haram jette de l'ombre au Niger Coronavirus – Rwanda : Mise à jour du cas COVID-19 (25 décembre 2020)