Connect with us

Nouvelles

L'Arabie saoudite commue la peine de mort des tueurs de Khashoggi

Published

on

L'Arabie saoudite a condamné cinq personnes à 20 ans de prison pour le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi en Turquie, remplaçant les condamnations à mort prononcées en 2019.

Khashoggi a été tué après être entré au consulat saoudien à Istanbul le 2 octobre 2018.

L’Arabie saoudite applique les lois islamiques fondamentales, qui autorisent la commutation de la peine de mort si la famille d’une victime de meurtre a pardonné aux meurtriers ou accepté un paiement, appelé «diya» en arabe.

Les peines commuées de lundi interviennent après que les fils de Khashoggi ont déclaré en mai qu’ils avaient pardonné les meurtriers de leur père.

Ce sont les verdicts définitifs et ont été rendus après que «les proches du défunt ont abandonné leur droit légal», a déclaré lundi le procureur du royaume dans un communiqué.

Trois autres ont également été reconnus coupables dans cette affaire et condamnés à entre sept et dix ans de prison.

La Turquie affirme que Khashoggi a été assassiné par une équipe de frappe saoudienne et que son corps a été démembré après son entrée au consulat pour obtenir des papiers pour épouser Hatice Cengiz, qui l'attendait à l'extérieur.

L’Arabie saoudite a répété à plusieurs reprises que la mort du chroniqueur du Washington Post était une «opération voyou» et a nié que le puissant prince héritier Mohammed ben Salmane, largement considéré comme le dirigeant de facto du royaume, était impliqué.

Khashoggi était autrefois proche de la famille royale saoudienne, mais est devenu un critique virulent de Mohammed. Ses restes n'ont jamais été retrouvés.

Edité par: Fatima Sule / Sadiya Hamza
Source: NAN

Le poste que l'Arabie saoudite commute la peine de mort pour les tueurs de Khashoggi est apparu en premier sur NNN.

Articles récents