Nouvelles

Coronavirus: le risque de résurgence pandémique «  reste élevé  » en Afrique, selon l’OMS

Published

on

Le risque de résurgence du COVID-19 reste élevé dans plusieurs pays africains en raison du faible respect des mesures de santé publique, y compris les rassemblements de masse, les faibles taux de dépistage et de vaccination, a montré une analyse de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Trois pays sont confrontés à un risque très élevé de résurgence du COVID-19, 20 sont exposés à un risque élevé, 22 à un risque modéré et un seul pays est à faible risque, selon l’évaluation des risques de 46 pays, a déclaré jeudi un bureau régional de l’OMS pour l’Afrique.

Le risque a été estimé en utilisant sept indicateurs avec des données des quatre dernières semaines, y compris les cas de COVID-19 par million de personnes; le pourcentage de changement dans les nouveaux cas; le pourcentage de changement des nouveaux décès; et le nombre de reproducteurs (la vitesse à laquelle une infection se propage).

D’autres sont la tendance pandémique; le nombre hebdomadaire moyen de tests pour 10 000 personnes; et le pourcentage de la population ayant reçu au moins une dose de vaccin.

Avec plus de 4,5 millions de cas confirmés et plus de 120 000 décès à ce jour, le continent n’a pas connu de flambée de cas depuis janvier et la courbe épidémique a plafonné pendant six semaines, a indiqué l’OMS.

Cependant, a-t-il noté, le nombre relativement faible de cas a encouragé la complaisance et il y a des signes d’un respect réduit des mesures préventives.

Il a ajouté que les récents rassemblements politiques dans des pays tels que le Bénin, la Côte d’Ivoire, la Guinée et le Kenya ont provoqué une augmentation du nombre de nouveaux cas et les prochaines élections à Cabo Verde, en Éthiopie, en Gambie, à Sao Tomé-et-Principe et en Zambie pourraient déclencher une augmentation des cas. en raison de rassemblements de masse.

«Nous ne pouvons pas nous laisser bercer par un faux sentiment de sécurité. La flambée dévastatrice de cas et de décès en Inde, et l’augmentation dans d’autres régions du monde, sont des signes clairs que la pandémie n’est pas encore terminée dans les pays africains.

«Une nouvelle recrudescence des infections au COVID-19 est un risque réel dans de nombreux pays, même si le nombre de cas dans la région ces dernières semaines semble stable», a déclaré le Dr Matshidiso Moeti, Directeur régional de l’OMS pour l’Afrique. «La lutte contre la fatigue due au COVID-19 semble être la bataille clé dans notre réponse collective à la pandémie.»

L’OMS a déclaré que la plupart des pays de la région connaissent une transmission communautaire, mais 31 des 46 pays analysés ont effectué moins de 10 tests pour 10 000 personnes par semaine au cours des quatre dernières semaines.

Cela suggère que le nombre de cas signalés au cours des 28 derniers jours peut ne pas refléter la situation réelle, car les pays continuent de cibler uniquement les personnes présentant des symptômes pour les tests, a-t-il averti.

«La plupart des nouveaux cas ne sont toujours pas détectés parmi les contacts connus. Les enquêtes sur des groupes de cas et la recherche des contacts sont extrêmement faibles dans la plupart des pays de la région », a déclaré le Dr Moeti. «Nous devons intensifier les tests, notamment par le biais de tests de diagnostic rapide pour améliorer la réponse à la pandémie.»

En outre, il est important que les pays intensifient la recherche des cas dans les zones de transmission communautaire généralisée, augmentent la capacité d’isoler les cas et réorganisent les personnels de santé, notamment en redéployant les agents de santé dans les zones les plus touchées.

L’OMS a noté que la pandémie avait eu un impact généralisé dans de nombreux secteurs, avec des services de santé clés dans plusieurs pays africains encore sous le choc des perturbations subies plus d’un an depuis la confirmation des premiers cas sur le continent.

Le communiqué indique que sur les 40 pays ayant répondu à une enquête de l’OMS menée plus tôt cette année, 95% ont signalé des perturbations à des degrés divers.

Il a déclaré que si l’enquête montre qu’il y a eu une amélioration de la fourniture de services, avec 41% des services interrompus entre janvier et mars 2021 contre 64% au dernier trimestre de 2020, les niveaux élevés persistants de perturbation des services de santé même après de nombreux pays. avoir assoupli les restrictions est préoccupant. La pandémie COVID-19 semble avoir un impact à long terme sur les services de santé.

«Les ondes de choc de la pandémie ont persisté, mais nous devons travailler dur pour nous assurer qu’elles ne deviennent pas insolubles et affaiblissent davantage la capacité du système de santé à faire face aux poussées potentielles d’infections au COVID-19», a déclaré le Dr Moeti.

La plupart des pays ont mis en œuvre des politiques pour réorganiser les services essentiels, mais un soutien supplémentaire est nécessaire pour améliorer le bien-être des agents de santé, restaurer la confiance des gens dans la recherche de services de santé et renforcer les garanties du système de santé afin de mieux faire face aux chocs, selon le communiqué. (PANA / NAN)

(NAN)

Lien court: https://wp.me/pcj2iU-3zkI

Coronavirus: le risque de résurgence d’une pandémie «  reste élevé  » en Afrique, selon l’OMS – NNN.

Advertisement

Coronavirus – S?n?gal : Communique 429 Coronavirus – Djibouti : Point de Presse sur la Situation COVID-19 le 4?mai 2021 Coronavirus – C?te d'Ivoire : Point de situation COVID-19 du 4 mai 2021 Coronavirus – Niger : mise ? jour COVID-19 (4 mai 2021) Coronavirus – Rwanda : mise ? jour COVID-19 (4 mai 2021) Outsource Monetic(TM), 1er Op?rateur Ind?pendant de Guichets Automatiques Bancaires en Afrique de l'Ouest et du Centre (UEMOA et CEMAC) La forte performance en matiere de developpement durable permet a Perseus Mining d'apporter 385 millions de dollars Am?ricains aux economies Ivoirienne et Ghan?enne en 2020 Partenariat de la Fondation Merck avec la Soci?t? des Soins de Reproduction d'Afrique (ARCS) pour renforcer les capacit?s de soins de fertilit? et b?tir un plaidoyer en Afrique Coronavirus – R?publique d?mocratique du Congo : Nouvelle mise ? jour COVID-19 en RDC – Avec les donn?es fournies jusqu'au lundi 03 mai 2021 Coronavirus – Mali : Communique N? 427 du 3 mai 2021 du Ministere de la Sante et du Developpement Social sur le suivi des actions de prevention et de riposte a la maladie a Coronavirus Coronavirus – C?te d'Ivoire : Point de situation COVID-19 du 3 mai 2021 Coronavirus – S?n?gal : Communique 428 Ayoba App C?l?bre Son Deuxi?me Anniversaire Avec 5,5 Millions D'utilisateurs, Lance Des Appels Vocaux Et Vid?o Et Un Acc?s Au Web Coronavirus – Djibouti : Point de Presse sur la Situation COVID-19 le 3?mai 2021 Coronavirus – Gabon : Situation ?pid?miologique au Gabon (3 mai 2021) Au Togo, les populations rurales b?n?ficient du programme gouvernemental de riposte au Covid-19 soutenu par la Banque africaine de d?veloppement Coronavirus – Niger : mise ? jour COVID-19 (3 mai 2021) Coronavirus – Rwanda : mise ? jour COVID-19 (3 mai 2021) Le Comit? Downstream de la Chambre africaine de l'?nergie s'emploie ? promouvoir la comp?titivit?, l'emploi, local content et la s?curit? ?nerg?tique et maritime en Afrique En cinq ans, des prestataires de soins et des patients ont subi des milliers d'attaques contre les services de sant? Lutte contre l'extr?misme violent au Mali : les femmes leaders s'engagent La reine Elizabeth II célèbre son centenaire en Irlande du Nord en difficulté Coronavirus – R?publique d?mocratique du Congo : Nouvelle mise ? jour COVID-19 en RDC – Avec les donn?es fournies jusqu'au dimanche 02 mai 2021 La Fondation Internet Society annonce une deuxi?me s?rie de bourses pour les comp?tences num?riques L'?pid?mie d'Ebola officiellement termin?e en R?publique d?mocratique du Congo Comment une carri?re dans les relations publiques a contribu? ? fa?onner un roi africain Coronavirus – S?n?gal : Communique 427 Coronavirus – Djibouti : Point de Presse sur la Situation COVID-19 le 2?mai 2021 Coronavirus – Niger : mise ? jour COVID-19 (2 mai 2021) Coronavirus – C?te d'Ivoire : Point de la situation COVID-19 du 2 mai 2021 La Basketball Africa League (BAL) d?voil? les 3 groupes de la comp?tition Coronavirus – Rwanda : mise ? jour COVID-19 (1 mai 2021) Coronavirus – Mali : Communique N? 425 du 1 mai 2021 du Ministere de la Sante et du Developpement Social sur le suivi des actions de prevention et de riposte a la maladie a Coronavirus Coronavirus – Djibouti : Point de Presse sur la Situation COVID-19 le 1 mai 2021 Coronavirus – Togo : Chiffres mis ? jour le 1 mai 2021 Coronavirus – Niger : mise ? jour COVID-19 (1 mai 2021) Coronavirus – S?n?gal : Communique 426 Coronavirus – R?publique d?mocratique du Congo : Nouvelle mise ? jour COVID-19 en RDC – Avec les donn?es fournies jusqu'au vendredi 30 avril 2021 Coronavirus – Rwanda : mise ? jour COVID-19 (30 avril 2021) L’Ouganda reçoit des volontaires nigérians de l’aide technique Coronavirus – Djibouti : Point de Presse sur la Situation COVID-19 le 30 avril 2021 Coronavirus – Togo : Chiffres mis ? jour le 30 avril 2021 Coronavirus – Niger : mise ? jour COVID-19 (30 avril 2021) Coronavirus – Gabon : Situation ?pid?miologique au Gabon (30 avril 2021) Coronavirus – Mali : Communique N? 424 du 30 avril 2021 du Ministere de la Sante et du Developpement Social sur le suivi des actions de prevention et de riposte a la maladie a Coronavirus Coronavirus – S?n?gal : Communique 425 Les pays africains s'engagent ? doubler la productivit? agricole alors que des banques de d?veloppement et des institutions annoncent des financements de 17 milliards d'USD pour accro?tre la s?curit? alimentaire D?couvrez la "Nouvelle vague du cin?ma nig?rian" : une nouvelle approche stylistique et esth?tique ?merge dans le cin?ma nig?rian La Malaisie liste les enseignants pour la liste des priorités du vaccin COVID Coronavirus – R?publique d?mocratique du Congo : Nouvelle mise ? jour COVID-19 en RDC – Avec les donn?es fournies jusqu'au jeudi 29 avril 2021