Connect with us

Africa

COVID-19, la reprise économique, le changement climatique et la sécurité maritime à l’ordre du jour du 8e dialogue politique de l’UE aux Seychelles

Published

on

COVID-19, la reprise économique, le changement climatique et la sécurité maritime à l’ordre du jour du 8e dialogue politique de l’UE aux Seychelles

Nous continuerons à travailler ensemble afin de renforcer davantage notre partenariat sur les intérêts communs lors des forums régionaux et internationaux

VICTORIA, Seychelles, 7 octobre 2021/APO Group/ —

La 8 e réunion de dialogue politique entre la République des Seychelles et l’Union européenne (UE) s’est tenue aujourd’hui à Victoria. La réunion annuelle, qui est une étape importante du partenariat de longue date UE-Seychelles, était co-présidée par le ministre des Affaires étrangères et du Tourisme, l’honorable Sylvestre Radegonde, et l’ambassadeur de l’Union européenne auprès de la République des Seychelles, SEM Vincent Degert. . À la fin de la réunion, les coprésidents ont déclaré que les Seychelles et l’UE continueraient de travailler activement ensemble pour relever les défis post-pandémiques et la reprise. Ils ont également convenu d’explorer davantage la coopération dans les domaines de la sécurité maritime et mondiale, de l’économie bleue et de la gestion durable de la pêche ainsi que de la préservation de l’environnement et de la lutte contre le changement climatique.

Le ministre des Affaires étrangères et du Tourisme, Monsieur Sylvestre Radegonde, a déclaré :

– « Notre présence ici aujourd’hui, malgré les difficultés posées par la pandémie, démontre, dans une large mesure, notre engagement à renforcer la coopération qui existe entre les Seychelles et l’UE. Le Dialogue ajoute une dimension politique à notre coopération en matière de développement, de commerce et d’économie. Nous continuerons à travailler ensemble afin de renforcer davantage notre partenariat sur des intérêts communs dans les forums régionaux et internationaux. Les Seychelles et l’UE travailleront main dans la main pour relever nos défis. J’ai bon espoir que notre partenariat continuera à se renforcer sur des questions telles que l’économie bleue, la pêche et le changement climatique”

L’Ambassadeur de l’Union européenne auprès de la République des Seychelles, SEM Vincent Degert a déclaré :

– “Je suis vraiment heureux d’être aux Seychelles, avec les ambassadeurs et les représentants de 8 États membres pour le 8 ème dialogue politique avec le gouvernement des Seychelles. Il est vraiment important pour nous de tenir cette réunion cette année car le dernier dialogue politique a eu lieu en novembre 2019, il y a près de deux ans. Nous n’avons pas pu le faire l’année dernière en raison de la pandémie. Aujourd’hui, nous avons eu des discussions ouvertes et constructives avec les Seychelles sur un certain nombre de sujets clés d’intérêt mutuel. Nous avons convenu de travailler en étroite collaboration dans les enceintes internationales pour la protection de l’environnement et la lutte contre le changement climatique et de poursuivre notre collaboration pour promouvoir la sécurité maritime régionale. La réunion a également été l’occasion de discuter de la reprise économique des Seychelles à la suite de la pandémie et d’explorer comment l’UE et ses États membres, en tant partenaires commerciaux et d’investissement des Seychelles, pourraient soutenir le gouvernement dans ce contexte.

Les Seychelles et l’Union européenne (UE) ont eu un échange de vues ouvert et fructueux sur des sujets d’intérêt mutuel, qui figurent en tête de leurs agendas, notamment l’état de leurs relations bilatérales, l’approfondissement de l’accord de partenariat économique, la sécurité maritime, la pêche, l’environnement et le changement climatique, la gouvernance ainsi que les questions régionales et multilatérales. Ils ont également échangé des points de vue sur la situation actuelle de la pandémie de COVID-19 et le processus de reprise économique et sociale dans les deux régions.

L’UE a félicité les Seychelles pour la gestion de la crise sanitaire et a donné un aperçu de la situation au sein de l’UE, y compris les conditions de voyage vers et depuis l’UE. L’UE a réaffirmé son engagement à soutenir une réponse globale à la pandémie au niveau multilatéral, notamment dans le cadre de l’Organisation mondiale de la santé – y compris pour la distribution universelle des vaccins COVID-19 et leur production au niveau africain. Les Seychelles et l’UE ont salué l’action de la Commission de l’océan Indien, avec le soutien financier de l’UE et de la France, pour renforcer la surveillance épidémiologique et la capacité de réponse de la région, afin de renforcer sa résilience aux crises futures. Ils ont également discuté de l’impact économique de la pandémie. Reconnaissant le grave impact que COVID-19 a eu sur l’économie des Seychelles, en particulier en raison de sa forte dépendance vis-à-vis du tourisme, l’UE a félicité les Seychelles pour leur réponse audacieuse. Ils ont noté qu’en 2020, l’UE restait le principal partenaire commercial et source de touristes des Seychelles. L’UE a confirmé son engagement à soutenir le développement durable des Seychelles, notamment avec une enveloppe bilatérale de 2 millions d’euros pour la période 2021-2027 afin d’assister le gouvernement dans ses priorités environnementales et de gouvernance.

L’UE et les Seychelles ont également discuté des menaces à la sécurité internationale et de leur impact sur la région. Réitérant l’importance de la sécurité des mers et de la liberté de navigation pour le commerce et l’économie en général, ils ont pris note de l’action du Centre régional de coordination opérationnelle (RCOC) que les Seychelles hébergent, en tant qu’élément clé du mécanisme régional de surveillance maritime. Soulignant l’importance de la dernière extension et de l’élargissement du mandat de l’EUNAVFOR Opération Atalanta, les Seychelles et l’UE ont réaffirmé leur forte implication dans la lutte contre les menaces maritimes, y compris, outre la piraterie, le trafic de drogue et d’armes, la traite des êtres humains, la pêche illégale et la pollution maritime. . Ils ont convenu de travailler sur des solutions adéquates pour prendre en compte le nouveau cadre du mandat élargi d’Atalante. Ils ont également convenu de continuer à travailler en étroite collaboration dans le cadre des programmes MASE, Port Security et CRIMARIO. Dans ce contexte, l’UE a souligné la forte implication des Seychelles dans ces programmes, notamment en tant que président du groupe de pilotage de la planification stratégique.

Rappelant leur engagement commun à respecter les engagements mondiaux de l’Accord de Paris de 2015, et tenant compte du dernier rapport du Groupe d’experts international sur l’évolution du climat (GIEC), les Seychelles et l’UE ont souligné l’importance de sa pleine mise en œuvre pour notre planète. L’UE a fourni des informations sur son Green Deal qui traduit sa volonté de montrer l’exemple en s’engageant en faveur de la neutralité climatique d’ici 2050. L’UE a confirmé son engagement à aider les pays partenaires, en particulier les petits États insulaires en développement comme les Seychelles, à respecter leurs engagements pour la mise en œuvre de l’Accord de Paris, y compris avec la fourniture d’un soutien financier pour mettre à jour leur contribution déterminée au niveau national. Alors qu’elles sont unies dans la lutte contre le changement climatique, l’UE et les Seychelles ont déclaré qu’elles s’efforceront de créer des alliances solides dans les enceintes internationales, notamment lors de la 26e Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques, COP26, en novembre à Glasgow, au Royaume-Uni, et dans le prochain Conférence des Nations Unies sur la biodiversité en avril 2022, à Kunming, Chine. Ils ont également salué les principales réalisations de l’initiative Global Climate Change Alliance + pour la protection de la population de La Digue contre les inondations ; ils ont en outre souligné l’importance capitale de l’intégration du changement climatique dans les politiques nationales.

Ils ont également échangé des vues sur la situation de la gouvernance et des droits de l’homme aux Seychelles et ont réaffirmé leur fort attachement aux valeurs démocratiques et au respect des droits de l’homme. L’UE a félicité les Seychelles pour l’organisation d’élections justes et transparentes et la transition en douceur du pouvoir. L’UE a réaffirmé sa volonté de continuer à soutenir les Seychelles dans le renforcement des capacités de son administration ainsi que dans la lutte contre la corruption, un domaine dans lequel l’UE travaille avec les Seychelles depuis deux ans. Ils ont également discuté de l’égalité des sexes et ont souligné en particulier la nécessité d’agir de manière décisive pour prévenir et combattre la violence sexiste.

Reconnaissant que les Seychelles sont bien connues pour appliquer des normes élevées dans tous les domaines, l’UE a encouragé les Seychelles à poursuivre leurs efforts pour s’aligner sur les meilleures pratiques internationales dans la lutte contre le blanchiment d’argent et les régimes fiscaux dommageables.

Reconnaissant que l’UE est un partenaire commercial clé pour les Seychelles, le marché le plus important pour les exportations des Seychelles, le premier fournisseur de touristes et une source fiable d’investissements étrangers, ils ont discuté de l’intégration économique régionale et des opportunités offertes par l’accord de partenariat économique ( EPA). Ils ont convenu de l’importance d’explorer de nouveaux secteurs à potentiel d’exportation, comme la cannelle, dans le cadre du programme de soutien des APE. Ils ont également pris note de l’état d’avancement des négociations en cours pour l’approfondissement de l’APE, qui visent à établir un cadre avancé de commerce et de coopération, couvrant des questions commerciales telles que les obstacles techniques au commerce, la sécurité alimentaire, les normes phytosanitaires et animales, le numérique droits commerciaux ou de propriété intellectuelle. L’UE a également confirmé son plein engagement, avec ses États membres, en tant que Team Europe, à renforcer la compétitivité de l’économie des Seychelles et à travailler en étroite collaboration avec les autorités seychelloises pour assurer la mise en œuvre rapide et complète de la réhabilitation et de l’expansion de Port Victoria. projet.

Les Seychelles et l’UE se sont félicitées de la signature de leur accord de partenariat dans le secteur de la pêche en 2020 et ont souligné les progrès accomplis dans le remboursement des marins seychellois à bord des navires de l’UE. Reconnaissant qu’unir leurs forces est essentiel pour prévenir, décourager et éliminer la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN), ils ont convenu de poursuivre leur travail dans ce domaine. L’UE a souligné que les Seychelles, en raison d’un positionnement stratégique dans l’océan Indien, ont un rôle crucial à jouer à cet égard. L’UE a confirmé son engagement à accompagner le Gouvernement dans son ambition de développer l’Economie Bleue ; en outre, l’UE a souligné l’importance d’une coopération régionale en matière de pêche durable, y compris la nécessité d’augmenter les niveaux de conformité aux règlements de la Commission des thons de l’océan Indien (CTOI) par toutes les parties pour gérer efficacement les stocks de poissons.

Les Seychelles et l’UE ont également noté que le sommet Union africaine-Union européenne en 2022 sera un événement important pour renforcer le partenariat avec l’Afrique. Dans ce contexte, ils ont annoncé l’organisation de BlueInvest-Africa, un événement Business-to-Business, du 15 au 16 mars 2022 aux Seychelles, un événement clé pour renforcer le partenariat Union africaine-UE dans le domaine de l’économie bleue. Ils ont discuté de l’avenir de leur partenariat dans le cadre de l’Accord post-Cotonou. Ils ont confirmé leur détermination à mettre en œuvre l’Agenda 2030 et les Objectifs de développement durable comme référence pour un avenir plus sûr, plus propre, plus juste et plus prospère. Ils ont exprimé leur satisfaction pour leurs discussions constructives, ils ont réitéré leur engagement à renforcer leur partenariat dans le cadre de l’Accord Post Cotonou et ont convenu de convoquer le prochain Dialogue Politique en 2022.

Le ministre des Affaires étrangères et du Tourisme, Hon Sylvestre Radegonde, a dirigé la délégation seychelloise comprenant le ministre désigné et ministre de la Pêche et de l’Économie bleue, M. Jean-François Ferrari ; Ministre des Finances, du Commerce et de la Planification économique, M. Naadir Hassan ; Ministre de la Santé, Mme Peggy Vidot ; Ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Famille, Mme Marie-Céline Zialor ; Ministre de l’Investissement, de l’Entrepreneuriat et de l’Industrie, Mme Devika Vidot ; Ministre de l’Agriculture, du Changement climatique et de l’Environnement, M. Flavien Joubert ; Ministre de l’Éducation, Dr Justin Valentin et Ministre de l’Emploi et des Affaires sociales, Mme Patricia Francourt ; Commissaire de la Commission anti-corruption, Mme May de Silva ; PDG de la Commission des droits de l’homme, M. Elvis Julie ; et représentant le ministre Errol Fonseka étaient, le commissaire aux prisons, M. Raymond St Ange, directeur du Centre national de partage et de coordination de l’information, le lieutenant-colonel Leslie Benoiton, et la directrice de la traite des personnes, Mme Ina Laporte.

L’ambassadeur de l’Union européenne, SEM Vincent Degert a dirigé la délégation de l’UE. Il était accompagné d’ambassadeurs et de représentants de 8 États membres, à savoir : la Belgique, l’Allemagne, l’Irlande, l’Espagne, la France, la Hongrie, la Pologne et la Suède. Une délégation de la Force navale de l’UE – Opération Somalie ATALANTA dirigée par son commandant de force, le vice-amiral José M. Núñez Torrente, a également participé au dialogue politique.

Short Link: https://wp.me/pcj2iU-3CO5

NNN is a Nigerian online news portal that publishes breaking news in Nigeria, and across the world. We are honest, fair, accurate, thorough and courageous in gathering, reporting and interpreting news in the best interest of the public, because truth is the cornerstone of journalism and we strive diligently to ascertain the truth in every news report. Contact: editor @ nnn.ng. Disclaimer.